Les différents types de motos

Vous êtes un passionné de moto ? Dans ce cas, vous devriez connaître qu’il existe différentes catégories de moto. En général, on peut diviser les motos en deux grands genres, dont les motos polyvalentes et les motos radicales ou atypiques.

Les motos polyvalentes

Les motos polyvalentes regroupent quelques catégories de moto. Tout d’abord, il y a les basiques comme les scooters de 80 cc à 250 cc. Puis, on a les roadsters de moyenne cylindrée. Ce type de moto est la plus vendue en France depuis 2000. C’est en grande partie à cause de son prix abordable et du fait qu’elle est économique tout en offrant un meilleur confort dans la conduite. Le roadster de moyen cylindré est entre 600 à 750cc. Après on a les roadsters de grosses cylindrées. Ce sont des roadsters de plus de 750cc, des dérivés de la gamme sportive et révisée par l’absence de carénage, ainsi que l’ajout d’un guidon haut au lieu d’un bracelet. Elle possède une partie cycle maniable et vive. Elle est assez puissante, mais reste dans la vitesse de pointe raisonnable. Elle ne tient pas sur la route à plus de 140 à 160 km. Ensuite, il y a les routières. Une moto routière protège bien du vent et des intempéries et offre un meilleur confort de conduite. Elle a moins de puissance que le gros roadster et possède des couples à bas et mi-régime. Très pratique, on peut tout faire avec ce genre de moto. Cependant cette polyvalence lui vaut un prix plus cher que son confrère le roadster. Enfin, il y a les trails routiers. C’est une combinaison de trail et de moto GT. Elle est légère et maniable avec une capacité tout-terrain, mais elle est aussi bien équipée et a une capacité d’emport.

Les motos radicales ou atypiques

Parmi les motos radicales ou atypiques, on a les sportives qui sont à l’origine des motos de compétitions, mais qui ont été modifiées pour être homologuée sur la route. Avec ses hautes performances et ses châssis plus affutés, ce type de moto représente le rêve des motards. Elle se paie cher à l’achat, mais également pour toute sa vie, puisque son assurance est souvent élevée, ainsi que sa consommation de carburant et son entretien est très coûteux. Ensuite, on a les rétros qui sont une moto d’une autre époque, mais avec un look révisé et modernisé. Par exemple, il y a Royal Enfield qui reste vraiment dans le vintage, mais aussi l’esprit Ducati ou Kawasaki. Enfin, il y a le grand tourisme (GT). C’est une moto dédiée pour les grands espaces et les longs voyages tout en restant dans la performance. Elle possède de nombreux atouts comme les équipements de qualité, un grand espace de rangement et une excellente autonomie. Mais ses petits inconvénients sont l’encombrement en ville, son poids trop lourd et son prix élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *