Connaissez-vous le pit bike ?

Vous projetez d’acheter une moto cross, et vous venez de voir des propositions de pit bike à vendre. Ce terme ne vous est pas familier et vous souhaiterez en apprendre davantage sur ce type de moto. Découvrez à travers les lignes qui suivent l’essentiel sur le pit bike.

À quoi ressemble un pit bike ?

Ce type de moto ressemble à une moto cross classique. Ce qui différencie ces deux engins, c’est leur taille. Le pit bike est de petite taille. La hauteur de sa selle avoisine les 80 cm alors que c’est de 1 m pour une moto cross classique.

En ce qui concerne la motorisation, tout comme la moto cross classique, le pit bike a un moteur 4 temps. Mais c’est sa puissance qui différencie le pit bike des autres motos. En effet, avec ce type d’engin, il est possible de choisir un moteur de 50 cc jusqu’à 190 cc. Le moteur 50 cc est dédié aux jeunes enfants. Et, un pit bike qui en est doté ressemble à un jouet design plutôt qu’à une vraie moto. Les parents qui offrent ce type d’engins à leurs enfants sont ceux qui souhaitent les initier à la pratique du moto-cross. D’ailleurs, les écoles de pilotage en possèdent en grand nombre.

Qui a inventé le pit bike ?

L’origine de ces mini moto cross date des années 60. À l’époque, Honda a créé la Z100. Il s’agit d’une moto de petite taille dotée d’un moteur 4 temps de 50 cc. La marque japonaise, après le succès de la Honda Z100, a par la suite développé d’autres modèles tels que la Z50M. Les mécaniciens les adoraient et les utilisaient dans les stands pour se déplacer. Avec les années, de nouveaux modèles de pit bike ont vu leur apparition. Il suffit de visiter des sites tels que WKX Racing pour voir les nombreux modèles existants. Par ailleurs, ce n’est plus uniquement Honda qui en propose. Vous trouverez sur le marché des pit bikes de différentes marques à ne citer que RSR, Gunshot, Bucci, etc. La majorité de ces engins proviennent de Chine. Suivez ce lien pour avoir une idée concernant les prix de ces machines.

Où utiliser son pit bike ?

Il faut savoir que cette petite moto n’est pas homologuée. De ce fait, vous ne pouvez pas le conduire sur la voie publique. Le non-respect de cette réglementation vous expose à une contravention de 5ème classe. Ce qui vous obligera à payer une amende de 1 500 euros. Votre mini moto pourrait aussi être immobilisée ou mise en fourrière. Par ailleurs, votre pit bike n’est pas assurable sur voie publique. Ainsi, si vous faites un accident, vous en assumez entièrement les conséquences financières et juridiques.

Vous pouvez donc utiliser votre pit bike uniquement sur des pistes privées. Vous pouvez vous adonner à ce loisir par exemple sur votre terrain ou sur celui d’un ami. Si vous souhaitez aménager une piste de pit bike, il faut d’abord demander un permis d’aménagement.

Enfin, sachez qu’il existe de nombreux tournois de pit bike tel que le Challenge Grand Ouest auquel vous pouvez participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *