Conduire sa moto en toute sécurité en cas de grand vent

Pour les conducteurs de moto, le plus grand défi est de rouler dans des conditions météorologiques difficiles. C’est le cas lorsque le temps se met à venter, pouvant atteindre les 7 degrés sur l’échelle de la force du vent. prévenir les risques qui peuvent arriver dans ces cas-là, suivez les conseils suivants.

Une préparation physique nécessaire

Avant de partir sur la route, le premier geste à accomplir est de procéder à la vérification de la météo. S’il n’est pas possible de reporter le voyage, il est alors essentiel de bien s’y préparer physiquement.
Pour cela, il faut se munir de vêtements chauds et qui ne gonflent pas face au vent. De plus, il faut se préparer à faire face à un vent violent qui va produire une plus grande intensité de sifflement dans le casque. Pour ça, il est utile de se munir de bouchons d’oreille. Enfin, il faut s’assurer que les yeux sont bien à l’abri pour assurer une bonne visibilité en route.

Bien maitriser sa moto

Ce n’est pas n’importe quelle moto qui peut faire face aux bourrasques du vent. Il faut que le modèle ait un centre de gravité situé vers le bas qui est moins accessible au vent. De même pour le guidon, il ne doit pas être décoré, car cela va créer une perturbation aérodynamique.
Durant la conduite à proprement parler, la moto va sans doute dévier et bouger ce qui va être le plus dur à vivre. Le conseil est de garder les genoux bien fixes, et travailler le haut du corps avec souplesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *